Cet article est ancien. Les informations présentées peuvent ne plus être à jour !

Courbe du chômage, crise économique, des termes qui dépriment ? Mais non, car cette année encore, les chiffres le prouvent, l’emploi est au rendez-vous dans bien des domaines. Voici une vue d’ensemble des secteurs sur lesquels il faudra compter en 2016.

L’informatique et le numérique

La tendance du moment c’est de passer au digital. Quelle chance pour toi, digital native ! Les recruteurs cherchent sans cesse des jeunes, nés avec internet au bout des doigts. Si en 2015, l’informatique et le numérique enregistraient une croissance de 2,1 %, en 2016 on voit plus grand avec 2,4 % selon le Syntec Numérique.
C’est aussi un des secteurs à profils variés : e-commerce, application mobile, cyber sécurité, il y en a pour tous. Même si ces postes restent techniques et demandent une certaine qualification, les chiffres sont encourageants : le taux d’emploi des jeunes diplômés est de 71 %, et 79 % d’entre eux décrochent un CDI.

L’hôtellerie et la restauration

Un des secteurs qui recrutent plus de monde chaque année, avec d’ici 2022, 117 000 postes d’agents de maîtrise en restauration et hôtellerie, dont 72 000 créations d’emploi. Un chiffre important qui s’explique par le fort turnover dans ces corps de métiers, mais aussi par les conditions de travail pas toujours évidentes. Tu es apprenti dans l’espoir de devenir cuisinier ? Tu as aussi un bel avenir en perspective car d’ici 2022, c’est 107 000 postes dont 43 000 créations d’emploi qui sont annoncés !

L’industrie

L’industrie reste une valeur sûre en termes d’emploi. Cette année, la France bénéficie d’un contexte confortable : des commandes record et une baisse du prix du pétrole. L’industrie française emploie aujourd’hui plus de 3 millions de salariés. L’aéronautique, l’énergie, l’électronique, la mécanique et l’agroalimentaire sont des secteurs porteurs. On estime entre 8 000 et 10 000 le nombre d’embauches en 2016 pour chacun de ces domaines. Un levier pour l’emploi qui attire des profils variés car même si ces métiers sont techniques, ils nécessitent un support logistique. Si tu prépares un diplôme en gestion, la porte t’est donc grande ouverte également !

Le commerce

Les entreprises commerciales cherchent encore et toujours du personnel remonté à bloc pour booster leurs ventes. Une chance pour nombre de demandeurs d’emploi car les domaines d’activité sont variés : dans le commerce traditionnel, dans l’e-commerce, ou encore dans l’assurance et la banque qui créent chaque année plus de 13 000 emplois. Le marché du luxe recrute également, surtout les entreprises qui s’orientent vers des marchés étrangers : avis aux polyglottes ! On retrouve aussi des postes plus techniques dans le travail du cuir et des matériaux souples notamment.

Le service à la personne

En 2040 on devrait compter plus de 2 millions de seniors dépendants, alors forcément, le service à la personne s’en sort bien. Les recruteurs cherchent surtout des personnes de terrain : aide à domicile, assistant maternel, ambulancier, travailleur social, etc. L’avantage c’est que sur ces profils, les employeurs demandent peu de qualifications et les offres sont nombreuses. Malgré tout, il faut garder en tête que les salaires sont relativement faibles et l’implication personnelle conséquente.

Voilà de quoi se remonter le moral ! Evidemment cette liste n’est pas exhaustive, n’hésites donc pas à te renseigner sur l’employabilité dans ton secteur, on n’est jamais à l’abri d’une bonne surprise.

Share This