Cet article est ancien. Les informations présentées peuvent ne plus être à jour !

L’alternance a longtemps fait les frais d’idées préconçues, selon lesquelles ce serait une voix de garage, ou encore un secteur trop technique pour les femmes… Des préjugés loin de la réalité puisque les filles font sûrement leur place en tant qu’apprenties, tout aussi compétentes que leurs confrères !

C’est un fait : chaque année, on compte plus de filles dans les rangs des CFA ! Ainsi, selon une étude menée en avril 2015, 3 apprenties sur 10 sont des filles, ce qui représente 32 % des alternants. Un nombre de filles qui varie du tout au tout selon les secteurs. Elles représentent par exemple 46 % des apprentis dans les secteurs des services, 26 % dans le secteur de l’industrie et 22 % dans le secteur de l’agriculture.

On peut donc constater que les filles privilégient les formations dans le tertiaire, puisqu’elles représentent 43 % des apprentis dans les services administratifs et 32 % dans le commerce. Un autre point révélé par les études menées sur la question : les filles sont davantage présentes dans les formations de niveau supérieur, qui permettent de se spécialiser dans la logistique des entreprises, quand les CAP sont plus techniques. Elles représentent 25 % des apprentis au niveau CAP, atteignent les 40 % au niveau bac+2, 45 % au niveau bac+3 et bac+4, pour retomber à 37 % en bac+5.

Une fois le diplôme en poche, certaines filles ont peur de se retrouver confrontées à des employeurs réticents à engager une femme pour un métier technique… Qu’elles se détrompent ! Malgré tout, les mentalités changent et des grands groupes comme SNCF ou ERDF s’engagent à appliquer un recrutement paritaire. Un premier pas vers l’égalité homme-femme qui devrait ouvrir la porte à bien d’autres démarches de ce type !

Tu l’auras compris mademoiselle, tu as aujourd’hui toutes les cartes en mains pour modeler ton avenir à ta guise. Il ne faut pas se décourager car nombre de secteurs engagent actuellement en alternance !

Share This