Cet article est ancien. Les informations présentées peuvent ne plus être à jour !

Trois jeunes sont à l’ANAF pour leur service civique en ce moment ! Nous avons rencontré Erwan Collignon pour qu’il nous raconte son expérience au sein de l’Association Nationale des Apprentis de France.

Le service civique, qui remplace le service militaire, permet aux jeunes de s’impliquer dans une mission citoyenne de leur choix. Il est même possible de cumuler service civique et alternance ! Les 3 jeunes qui viennent d’arriver à l’ANAF auront pour but de découvrir et mieux comprendre ce qu’est l’apprentissage, concrètement, en intégrant un CFA pendant un mois. Leurs missions après ce mois ? Aller sur le terrain, dans des forums, dans des classes ou lors de journées portes ouvertes pour promouvoir l’alternance auprès des potentiels futurs candidats à l’apprentissage !

Erwan Collignon, qui vient de terminer une licence de japonais, a répondu à nos questions que le sujet.

Pourquoi as-tu souhaité faire un service civique ?

J’ai voulu acquérir de l’expérience professionnelle et travailler dans un domaine où je pourrais me sentir utile. Une fois ma licence de japonais obtenue, je voulais rendre service, tout en ayant une rémunération afin de pouvoir m’offrir un voyage au Japon.

Pourquoi as-tu choisi l’ANAF pour ton service civique ?

L’ANAF proposait une mission qui consistait à promouvoir l’alternance. Je regrette d’ailleurs aujourd’hui de ne pas en avoir fait, alors qu’il s’agit d’un bon tremplin pour accéder au marché du travail. Toujours en lien avec le Japon, intervenir dans les classes et les missions locales me permet d’acquérir de l’expérience dans le milieu éducatif, et si je veux être professeur de français au Japon (par exemple), cela serait un grand atout sur mon CV !

Qu’est-ce que cette expérience t’apporte ?

J’acquière de l’autonomie et de l’expérience professionnelle, car l’université est malheureusement trop théorique. Aujourd’hui je me sens épanoui dans ce que je fais : j’espère que cela va durer afin de pouvoir être le plus efficace possible.

Que fais-tu pendant ton service civique à l’ANAF ?

Actuellement, je note le nom de tous les établissements et salons dans lesquels je pourrais intervenir. Concernant ceux qui sont situés à proximité de Champs-sur-Marne, je passe des appels pour fixer des rendez-vous pour intervenir courant janvier sur place.

Es-tu satisfait de cette expérience ?

J’apprécie cette expérience, car elle me permet de mieux voir et de mieux comprendre à quoi ressemble le monde du travail. De plus, j’agis au service du collectif !

Recommanderais-tu l’apprentissage ?

Oui, car c’est une voie qui permet de trouver plus facilement un emploi, et qui prépare mieux pour l’avenir. Par exemple, mes amis qui ont suivi un cursus initial ont beaucoup plus de mal à trouver un travail que ceux qui ont suivi une formation en alternance. Après mon service civique, j’aimerais faire une formation en apprentissage l’année prochaine si c’est possible…

A lire également : “Je n’ai aucun regret à avoir choisi l’alternance !”

Merci à Erwan pour avoir pris le temps d’expliquer son travail au sein de l’ANAF !

Share This