Cet article est ancien. Les informations présentées peuvent ne plus être à jour !

Contrat de génération en alternance :
Comme annoncé dans l’émission « La cœur au Sud » de Sud Radio,
l’ANAF propose un nouveau contrat
pour l’insertion professionnelle des jeunes
 
Conscient que la difficulté de trouver un emploi touche aussi bien les jeunes et les séniors, l’ANAF  croit également que la formation d’un débutant par une personne plus expérimentée est l’une des clés de l’insertion professionnelle. Pour y remédier l’Association Nationale des Apprentis de France propose le « Contrat de Génération en Alternance ».
 
L’ANAF s’inquiète des conséquences financières que peuvent engendrer la création du contrat de génération proposé par le gouvernement.  En effet, le budget alloué à l’alternance, pourrait être diminué au profit de ce nouveau contrat.
 
C’est pourquoi, pour ne pas porter atteinte à l’insertion des jeunes sur le marché de l’emploi, l’ANAF propose au gouvernement de redéfinir sa proposition en Contrat de Génération en Alternance.
Le principe est le même que le contrat de génération classique mais donne aux jeunes la possibilité de parallèlement poursuivre leurs études.
Ce nouveau dispositif assurerait aux jeunes embauchés en CDI, une formation pratique de qualité avec un tuteur, (ce qui pêche parfois en entreprise bien que cela soit inscrit dans les contrats en alternance) et un maintien de l’emploi des séniors.
 
La finalité de ce contrat offrira un bénéfice aux jeunes, aux séniors et aux entreprises  qui pourront former le salarié qu’elles ont embauché.
 
Avec cette proposition, l’ANAF souhaite être un acteur constructif dans le cadre de son éventuelle participation à la conférence sociale du mois de juillet.
 
 
A propos de l’ANAF
L’ANAF est une association de Loi de 1901 a but non lucratif, crée le 22 novembre 2010 par un collectif de jeunes issu de formations en alternance qui a pour but :
–         INFORMER : Promouvoir l’alternance de manière générale
–         FORMER : Défendre les conditions des apprentis, les aider dans leurs recherches.
–         RASSEMBLER ET PROTEGER : représenter les apprentis auprès des instances politiques et économiques et leur apporter une aide juridique en cas de besoin
–         ANIMER : tisser des liens entre apprentis, écoles et professionnels via « Le club des apprentis »
 
 
Contact presse :  Morgan Marietti ;  contact@A-N-A-F.fr

Share This