Cet article est ancien. Les informations présentées peuvent ne plus être à jour !

Dans son programme sur l’apprentissage, présenté ce mercredi 20 mai 2015, François Fillon y intègre le concept pédagogique de « Proactivité » et le financement d’une tablette connectée pour chaque apprenti.

Des propositions qui ont été défendues par l’Association Nationale des Apprentis dans son programme présenté à la presse et aux élus le 14 avril 2015.

C’est la deuxième personnalité politique à défendre (avec Madame Kribi Romdhane – Vice-Présidente de la Région Ile de France) le concept de Proactivité et le financement de tablettes numériques pour les apprentis.

L’ANAF se félicite que cette méthode d’accompagnement, développée par la Région Ile-de-France et réclamée par les apprentis et les personnels de CFA, puisse trouver un écho auprès des décideurs politiques nationaux.

L’Association des Apprentis reste mobilisée pour que le Gouvernement actuel et les autres élus prennent en compte les résultats du dispositif qualité IDF mise en place depuis 6 ans sur 10 000 apprentis. Avec des résultats sans appels, passant le taux de rupture de contrat de 20% en 2008 à 4,9% en 2014. On ne peut plus se contenter de 20% de rupture de contrat par an, dans l’intérêt de la jeunesse et des entreprises !

L’ANAF souhaite que le taux de rupture soit considéré définitivement comme un indicateur de qualité et souhaite la mise en place d’accord qualité entre l’Etat/les Régions et les Régions/CFA.

Il est temps que le Gouvernement Valls prenne en compte ce que plusieurs personnalités de différents bords défendent publiquement.

Tel : 06.31.93.76.40

Share This