Cet article est ancien. Les informations présentées peuvent ne plus être à jour !

Dans une vidéo postée le 5 novembre 2014 sur Youtube, Sakina Ben Khalifa, la nouvelle présidente de l’Association Nationale des Apprentis de France appelle les acteurs de l’apprentissage à renforcer leurs actions pour que le nombre de filles choisissant et accédant à l’apprentissage augmente.

En France, la proportion de filles dans l’apprentissage se situe un peu au dessus de 30% alors qu’en Allemagne, elle est de 40%.

Pour agir contre ce fléau, l’ANAF propose plusieurs solutions que la présidente souhaite développer durant son mandat :

– Aider les filles à découvrir les métiers et les entreprises en créant des relations plus dynamiques entre elles et les professionnels

– Lutter contre les a priori des employeurs en prouvant l’efficacité des filles dans des activités où on les croit désavantagées (périodes de production anticipée en entreprise)

– Accompagner les filles dans l’obtention de la confiance des entreprises en travaillant sur les besoins de production immédiats tout en renforçant le projet professionnel et l’appétence scolaire (démarche proactive développée par l’ANAF et la Région Ile-de-France)

– Arrêter de laisser penser que l’apprentissage est une voie de formation masculine tout comme on laisse penser qu’il est l’outil exclusif des patrons

Ces solutions supposent une approche plus conciliatrice entre les besoins immédiats des entreprises et l’appétence scolaire des jeunes qui doivent s’étayer réciproquement plutôt que s’opposer. Sakina Ben Khalifa estime que cet étayage réciproque se développera si les jeunes et leurs accompagnateurs sont plus proactifs (anticipation des besoins immédiats des entreprises par les enseignements pour renforcer l’envie d’apprendre).

Bien sûr, le problème de la parité touche d’autres secteurs que celui de l’apprentissage (postes à responsabilité, salaires…). Mais il révèle la fragilité et surtout, le manque de méthodes pour favoriser la confiance entre jeunes et entreprises dans l’apprentissage tel qu’il est conçu en France.

Contact Presse : 06.31.93.76.40

Share This