Cet article est ancien. Les informations présentées peuvent ne plus être à jour !

Ça y est, l’aventure commence : tu viens de finir ta formation, et tu es à la recherche d’un premier emploi. Parfois (et même – trop – souvent), les premiers mois, c’est la galère… Pour t’aider, la loi Travail, qui a été adoptée cet été, a créé une nouvelle aide : l’ARPE (Aide à la Recherche du Premier Emploi). On t’en dit un peu plus.

Depuis le 24 août 2016, les dossiers pour obtenir l’ARPE sont accessibles en ligne. Tu fais partie des jeunes diplômés qui galèrent pour trouver un premier emploi ? Patience et persévérance seront tes meilleures alliées : en moyenne, seuls 24% des jeunes diplômés ont trouvé un emploi en moins de 2 semaines… Du coup, un coup de pouce financier est toujours bienvenu en attendant de trouver le Saint Graal !

Comment bénéficier de l’ARPE ?

Tu as moins de 28 ans, et tu es diplômé depuis moins de 4 mois ? Tu étais boursier lorsque tu étais étudiant, ou, en tant qu’apprenti, tu avais un revenu brut global annuel inférieur à 33 100€ ? Tu es à la recherche d’un premier emploi ? Cette aide est faite pour toi, il ne te reste plus qu’à faire ton dossier. N’attends pas la dernière minute ! Il faut que tu fasses ta demande au maximum 4 mois après avoir obtenu ton diplôme… En gros, tu as jusqu’à fin octobre – début novembre si tu as obtenu ton diplôme à la fin de l’année scolaire.

Qu’est-ce que j’y gagne ?

L’ARPE te permet de recevoir 300€ par mois pendant une durée de 4 mois maximum si tu viens de valider ta formation en apprentissage dans l’enseignement supérieur. Si tu es apprenti de l’enseignement scolaire, tu pourras bénéficier également d’une aide de 200€ par mois, pour la même durée maximale.

Quels sont les documents à fournir ?

Pour faire ta demande, rendez-vous sur le site dédié du gouvernement. Tu devras fournir un certain nombre de pièces justificatives :

  • Ton attestation de réussite au diplôme (relevé de notes…) ;
  • Ton attestation de bourse si tu étais boursier ;
  • La copie de ton avis fiscal 2015 si tu déclares tes propres revenus, ou celle du foyer fiscal auquel tu es rattaché ;
  • Une attestation sur l’honneur (qui est intégrée dans le formulaire de demande en ligne), avec laquelle tu t’engages à ne pas reprendre d’études l’année qui suit l’obtention de ton diplôme, à chercher un premier emploi et où tu certifies que tu ne touches ni le RSA, ni la garantie jeunes, et que tu n’es ni en contrat d’apprentissage, ni de professionnalisation.

Tu as tout intérêt à demander cette aide si tu remplis les critères, alors fais ta demande en ligne avant qu’il ne soit trop tard ! En attendant le verdict, n’hésite pas à affûter tes armes pour partir à l’assaut de la recherche d’emploi, en peaufinant ton profil LindekIn par exemple, ou en mettant à jour ton CV.

Share This