Cet article est ancien. Les informations présentées peuvent ne plus être à jour !

Tu es à la recherche du patron idéal pour suivre ta formation en alternance ? Bouche à oreille auprès des anciens étudiants, observation et questions lors d’une visite de l’entreprise… l’ANAF te donne quelques pistes pour trouver la société et le patron qu’il te faut pour réussir ta formation.

Observer et poser les bonnes questions

Selon une étude réalisée pour le site internet d’offres d’emploi Monster, le patron idéal des Français ressemblerait à… Jack Bauer. C’est peut-être que leur entreprise ressemble à la cellule antiterroriste de Los Angeles de 24 Heures Chrono ! En gros, tu dois sentir que ton futur patron t’investit d’une mission d’une importance capitale pour sa société, et qu’il sera à tes côtés pour la mener à son but !

Quand tu visiteras ta future entreprise, pose lui des questions techniques sur ce que tu vas devoir faire, sur ce que ton patron attend de toi, avec qui et comment tu vas travailler, quels sont les objectifs de la société… Tu verras tout de suite si Jack Bauer veut que tu sauves le monde avec lui en t’apprenant les ficelles de son métier. Bref, si tu vas apprendre des choses (c’est le but) ! Et tu pourras surtout voir si lui et son entreprise correspondent à tes attentes.

Au contraire, s’il ne sait pas encore très bien comment t’intégrer à l’entreprise, qu’il n’a pas encore défini le rôle des alternants… ça sent le roussi. Il devrait juste savoir qu’il est capable d’apprendre son métier à n’importe quel jeune motivé !

Demander leur avis aux “anciens”

Non, tu ne vas pas demander à un vieux mage chamanique si tu dois signer ton contrat d’apprentissage ou de professionnalisation dans telle ou telle entreprise ! A l’école ou au sein de ton CFA, quand tu visites l’entreprise ou si tu connais quelqu’un qui est passé par cette société, n’hésite pas à lui poser des questions : il ou elle te parlera de son expérience, de ses rapports avec ton futur patron, si les alternants sont bien accueillis et encadrés… où s’ils passent plus de temps à apprendre comment fonctionne la machine à café ! Le but, c’est de t’imaginer à leur place et de voir si leur expérience te convient ou, à l’inverse, si tu dois approfondir ta recherche du boss et de l’entreprise de tes rêves !

 
Suivre ta formation en alternance, c’est apprendre du mieux possible ton futur métier. Jack Bauer ou pas, ton patron devra t’intégrer à sa manière dans son entreprise, pour que tu apprennes les savoir-faire de la profession… Sans forcément être sympa, il doit surtout avoir les qualités d’un bon pédagogue !

Share This