Cet article est ancien. Les informations présentées peuvent ne plus être à jour !

Tu t’es décidé à faire une formation en alternance mais franchement, tu n’y comprends rien : est-ce qu’il vaut mieux faire un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation ? Pas de panique, on est là pour tout t’expliquer.

La confusion entre contrat de professionnalisation et contrat d’apprentissage est souvent faite, que ce soit par les jeunes comme toi qui décident de se lancer dans l’apprentissage ou par les employeurs. Voici quelques points pour t’aider à mieux comprendre. D’abord, que ce soit pour l’un ou pour l’autre, le but de ces contrats reste identique : t’apporter à la fois un enseignement théorique grâce aux cours, et une formation pratique en entreprise, pour t’apprendre un métier directement sur le terrain.

Pour qui ?

Le contrat d’apprentissage te concerne seulement si tu as entre 16 et 25 ans, sans autre critère. Le contrat de professionnalisation, lui, concerne aussi bien les jeunes de 16 à 25 ans que les demandeurs d’emploi de plus de 26 ans, voire les bénéficiaires de la prime d’activité ou d’un contrat unique d’insertion, entre autres…

Pour quoi faire ?

Si, dans les grandes lignes, l’objectif des deux types de contrat reste le même, dans les détails, ce n’est pas le cas. Le contrat d’apprentissage met en avant « la valeur des diplômes de l’Éducation nationale », et te permet d’obtenir un diplôme ou un « titre à finalité professionnel enregistré au RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles) ». Le contrat de professionnalisation, lui, valorise plutôt une « meilleure insertion dans l’emploi ». En gros, pour faire simple, l’apprentissage te permet plutôt d’être diplômé, et de continuer tes études par la suite si tu le souhaites, alors que le contrat de professionnalisation a plutôt un but d’insertion professionnelle, de recrutement.

Pour combien de temps ?

En fonction du type de profession que tu choisis et de ton niveau de qualification, le contrat d’apprentissage dure entre une et trois années et prend la forme d’un CDD, imposant ainsi une durée de formation plus longue que celle du contrat de professionnalisation. Et en effet : pour le premier, la formation doit durer au minimum 400 heures en moyenne par année. Pour le second, elle doit représenter au moins 70 heures sur un an.

Quel rythme ?

Souvent, le rythme n’est pas le même : en apprentissage, tu alterneras cours et entreprise dans une même semaine alors qu’en contrat de professionnalisation, ce sera plutôt une semaine en cours pour trois semaines en entreprise. L’encadrement n’est d’ailleurs parfois pas le même : si en apprentissage un tuteur t’encadrera forcément, ce ne sera pas toujours le cas en professionnalisation…

A lire également : Horaires et heures supplémentaires en alternance

Et au niveau des sous ?

Même au niveau du salaire, on note des différences : en contrat d’apprentissage, ta rémunération variera entre 25 et 78% du SMIC en fonction de ton âge et du nombre d’années de formation. Pour le contrat de professionnalisation, elle varie entre 55% et 100% du SMIC, toujours en fonction de ton âge et du type de diplôme que tu prépares.

Tu es maintenant un pro pour savoir différencier le contrat de professionnalisation et le contrat d’apprentissage ! A toi de faire ton choix en fonction de ton profil et de tes besoins. Et si tu sens que ton entourage a du mal à comprendre ton projet, n’hésite pas à consulter notre article « Comment expliquer l’alternance à quelqu’un qui n’y comprend rien » !

Share This