Cet article est régulièrement mis à jour. Dernière mise à jour : Mardi 12 Mars. Vous pouvez également suivre notre actualité en temps réel sur Linkedin et Twitter.

Suite aux annonces du jeudi 12 mars 2020 du Président de la République, les écoles et CFA (Centre de Formation pour Apprentis) sont fermés à partir du lundi 16 mars 2020 et ce jusqu’à nouvel ordre. L’ANAF vous explique tout sur la situation pour les apprentis.

Fermeture des CFA

A partir du lundi 16 mars 2020 et jusqu’à nouvel ordre, les Centre de Formation pour Apprentis sont fermés. Les apprentis doivent se rendre en entreprise pendant cette période.

Les mesures concernant les apprentis et les CFA

Les CFA (centre de formation pour apprentis) doivent être fermés à partir de lundi 16 mars 2020.

Les apprentis en formation devront rejoindre leur entreprise. Les stagiaires en prépa-apprentissage devront également interompre leur formation.

Les EPIDE et les E2C suspendront également l’accueil en formation des jeunes, et ce jusqu’à nouvel
ordre.

Si l’entreprise est en activité partielle, ils seront également mis en activité partielle.

L’employeur peut néanmoins, unilatéralement, si la situation le requiert :

  • placer ses salariés en télétravail ;
  • modifier les dates de congés déjà posés.

Les CFA sont invités à recourir à la formation à distance et le Ministère du Travail les aidera au maximum pour le faire.

 

 

Formation à distance

Dans le cas où une formation à distance est proposée par le CFA, l’apprenti se doit de la suivre. L’employeur ne peut refuser à l’apprenti de suivre cette formation.

L’employeur peut proposer à l’apprenti de suivre la formation en télétravail. Dans ce cas, l’apprenti peut rentrer chez lui et assister à la formation depuis son domicile. Sinon, l’apprenti se doit de suivre le formation depuis l’entreprise.

 

 

Pour les apprentis post-bac

Le Ministère de l’Education précise que la mesure ne s’applique pas automatiquement aux élèves post-bac.

La fermeture des écoles, collèges et lycées se justifie par la difficulté à faire respecter les gestes barrières recommandés par les autorités sanitaires par des collectifs d’enfants et d’adolescents. Les étudiants peuvent en revanche respecter ces consignes sanitaires et peuvent donc être accueillis dans les lycées dès lors que les conditions permettant l’application de ces règles sont assurées (savon dans les sanitaires, affichage des gestes barrières, etc.). L’enseignement à distance doit si possible être privilégié mais des séances présentielles pourront être envisagées sous réserve de respecter les gestes barrières et en faisant respecter aux étudiants en salle de classe une distance d’un mètre.

Les mesures pour les CFA

Le coût contrat est maintenu et sera payé par les OPCO (opérateurs de compétence).

Les CFA n’auront donc pas accès à l’activité partielle.

Dès lundi et jusqu’à nouvel ordre, les crèches, les écoles, les collèges, les lycées et les universités seront fermés pour une raison simple : nos enfants et nos plus jeunes, selon les scientifiques toujours, sont celles et ceux qui propagent, semble-t-il, le plus rapidement le virus, même si, pour les enfants, ils n’ont parfois pas de symptômes et, heureusement, ne semblent pas aujourd’hui souffrir de formes aiguës de la maladie. C’est à la fois pour les protéger et pour réduire la dissémination du virus à travers notre territoire.

Emmanuel Macron

Président de la République, Palais de l'Elysée

Une infographie de la situation

 

Autres articles à lire

Nous sommes en veille quotidienne et mettons à jour tous les articles afin de répondre à toutes les questions et les inquiétudes des apprentis et des entreprises qui les accueillent.

Share This