Cet article est ancien. Les informations présentées peuvent ne plus être à jour !

Tu es mineur, tu souhaites intégrer une formation en apprentissage, mais tu peines à convaincre le gérant d’une petite entreprise de bien vouloir t’embaucher ? Il t’explique qu’il voudrait bien, mais qu’il n’en a pas les moyens ? C’est le moment de lui parler de l’aide TPE ! On t’explique.

L’aide TPE, c’est quoi ?

Il s’agit d’une aide financière de l’Etat destinée seulement aux très petites entreprises (moins de 11 salariés) qui embauchent un jeune apprenti de moins de 18 ans.

Quel est le montant de cette aide ?

L’aide est fixée à 1100 euros par trimestre, soit le coût d’un apprenti de première année pour une entreprise. Elle est versée après chaque trimestre du contrat effectué, durant toute la première année d’exécution du contrat d’apprentissage.

En résumé, si un patron établit avec toi un contrat d’apprentissage de deux ans, il sera remboursé de la rémunération qu’il te donne tout au long de la première année ! Prenez deux ans, n’en payez qu’un !

Le petit plus ?

L’aide TPE est cumulable avec d’autres aides dont peuvent bénéficier les entreprises pour les apprentissages comme les crédits d’impôts ou la prime à l’apprentissage ! Pour en bénéficier, ton futur patron devra en faire la demande sur le portail de l’apprentissage 

Maintenant, c’est à toi de jouer, en te servant de cette aide pour convaincre les patrons d’accorder de l’intérêt à ta candidature !

Share This