Cet article est ancien. Les informations présentées peuvent ne plus être à jour !

L’association Nationale des Apprentis de France condamne fortement l’arrêté du 3 août 2011 qui modifie la durée de référence servant au calcul des cotisations forfaitaires de la Sécurité Sociale, pour l’assurance vieillesse, des apprentis.

L’assiette mensuelle était calculée en fonction des 39 heures, et va maintenant dépendre des 35 heures.  Cette initiative va priver un tiers des apprentis d’un à deux trimestres déjà validés pour leur future retraite.

L’association  ne comprend comment on peut aujourd’hui faire subir un coup supplémentaire aux apprentis alors qu’ils sont eux aussi impacté sur l’allongement de cotisation de la réforme de 2010.

L’Etat souhaite favoriser les filières en alternance mais en parallèle les ponctionne pour faire de fausses économies. L’ANAF rappelle que le gouvernement est allé à l’encontre de l’avis des syndicats et du patronat qui avaient voté contre le dispositif en 2010.

Share This