Cet article est ancien. Les informations présentées peuvent ne plus être à jour !

À la suite de l’interview du ministre délégué à la formation sur le site internet des Échos, où il rappelle l’importance de maintenir l’effort sur l’alternance, l’association nationale des apprentis de France est satisfaite de voir que le gouvernement a redécouvert l’alternance et ses biens faits !

L’annonce faite par le ministre de proposer des réformes sur l’alternance et sur les modalités de financement était attendue et souhaitée par l’ANAF. Elle est même ravie de voir qu’il reprend une de ses propositions faites en juin dernier sur le contrat de génération en alternance « Cela devrait pouvoir concerner un contrat en alternance dès lors qu’il est en CDI, ainsi que les embauchés en CDI à l’issue de la période d’alternance ».

Par contre, nous demandons au gouvernement de ne pas se tromper de réforme, et de faire les bonnes analyses aux problèmes des jeunes.

Nous proposons de partager nos expériences et nos recherches à Monsieur Repentin sur les difficultés des jeunes à trouver une entreprise.

L’ANAF a toujours défendu l’idée qu’on devait redonner aux jeunes les codes et la posture nécessaire pour communiquer avec les entreprises (expérimentations en cours avec plusieurs CFA d’Île-de-France).

L’association nationale des apprentis de France va demander une audience avec le ministre délégué dans la semaine pour aborder les différents sujets de la formation professionnelle et proposer son aide dans le cadre des futures concertations.

Contact presse : 06.31.93.76.40

Share This