Cet article est ancien. Les informations présentées peuvent ne plus être à jour !

La nécessité pour les apprentis d’articuler en permanence les formations et leur travail réel en entreprise justifie pleinement selon l’Anaf le financement de tablettes numériques par la Région Ile-de-France.
Cette articulation, fleuron de la pédagogie de l’alternance, est en réalité insuffisante et ne peut se faire sans outils connectés Il était donc temps que les apprentis soient dotés de ces outils, afin que l’apprentissage acquière enfin le statut d’une formation moderne, motivante pour tous et encore plus valorisante pour la jeunesse.
Dès qu’un jeune se trouve en relation avec une entreprise (stage, contrat pro, apprentissage, lycéen professionnel, contrats aidés…), il devrait bénéficier selon l’Anaf d’une tablette pour se cultiver et élargir ses connaissances au delà de l’entreprise tout en anticipant son travail réel.

L’ANAF se félicite du vote du financement des 4133 tablettes.

Share This