Cet article est ancien. Les informations présentées peuvent ne plus être à jour !

– Tu verras, c’est bien pour toi !

– Mais j’y comprends rien moi à ce truc.

– Mais plus tard, tu en auras besoin pour ton travail.

– D’abord, je sais même pas ce que je veux faire plus tard.

– Fais moi confiance, les maths, on en a toujours besoin.

– Mouais…

Combien de fois par jour cette mauvaise pièce se joue-t-elle dans nos écoles ou dans nos familles ? Et si on changeait d’approche ?

– J’aime pas les maths !

– ok, mais qu’est-ce que tu aimes alors ?

– Moi, c’est le foot et mon iPhone, c’est tout !

– Super ! Et est-ce que tu connais le nombre moyen de buts marqués lors de la dernière journée de championnat par rapport à l’avant dernière ?

– Non ! Je crois qu’il y en a eu pas mal mais combien ?

– Ça te dit qu’on voie ça sur ton portable si tu as du forfait ?

– ok, mais on va pas perdre du temps pour le cours ?

– Non, tu verras, ensuite, je t’expliquerai comment on calcule la moyenne des salaires des joueurs du PSG, ça te dit ?

– Ouais, c’est déjà plus intéressant que les maths, ça fait déjà plus envie…

– Figure toi que C’EST aussi des maths, mais comme ça sert à quelque chose que tu aimes, ça t’intéresse déjà davantage. Et seulement après, on pourra voir le cours sur les moyennes, tu le sens pas mieux comme ça ?

– C’est sûr ! Ce que les profs comprennent pas, c’est que si les maths ou le français, ça sert au moins un peu à quelque chose, nous on se met à travailler mieux, même si ça sert pas toujours… Je sais pas si vous voyez ce que je veux dire ?

– Très bien ! C’est pour ça que j’essaie de remplacer le besoin par l’envie, au moins pour commencer. Ce qui est important pour toi, ce n’est pas d’avoir besoin des maths, c’est d’en avoir envie, non ?

– Ouais, c’est vraiment ça. Moi, si j’ai pas envie, laisse tomber ! Mais c’est qui déjà qui a dit ça, « remplacer le besoin par l’envie » ?

– C’est Daniel Balavoine, un philosophe du siècle dernier.

Willy Fitca

Share This