Cet article est ancien. Les informations présentées peuvent ne plus être à jour !

Dans ton CV, tu listes tes expériences professionnelles comme tes stages ou tes petits boulots, mais penses-tu aussi à parler de tes expériences perso ? Du bénévolat pour une entreprise, une association, ou de l’auto-formation peuvent aussi ouvrir des portes. L’art et la manière de valoriser son savoir-faire, c’est par ici !

Valoriser les expériences en rapport avec le job…

En rédigeant ton CV, il faut que tu réfléchisses à tout ce que tu peux apporter à ton futur employeur, en tant que personne, et pas juste en tant qu’apprenti ou stagiaire. Ta formation est certes une garantie de connaissances, tes expériences professionnelles également, mais il n’y a pas que ça.

On oublie trop souvent de souligner nos expériences personnelles qui pourtant peuvent jouer en notre faveur. Tu te destines au management ? Ton rôle de trésorier ou de président d’association peut être un véritable atout. Tu veux travailler dans l’événementiel ? Ta mission de bénévolat dans une salle de concert t’ouvrira des portes.

Le must pour être crédible c’est de lier tes expériences perso à des projets concrets. Si tu te destines à travailler sur le web, la gestion d’un blog ou d’une page sur les réseaux sociaux témoigne de ce dont tu es capable. Tu as pris des cours particuliers ou tu t’es auto-formé dans une langue étrangère ? Valorise cette compétence en passant un test de niveau, pour pouvoir certifier à ton employeur que tu es celui qu’il lui faut.

Pense à ce que toutes tes expériences ont pu t’apporter comme compétences intéressantes pour ton futur job, et n’hésite pas à les mettre en lumière.

… mais pas seulement !

Même s’il n’y a pas de lien direct avec ta recherche d’emploi, les expériences personnelles constituent un petit plus qui peut éveiller l’intérêt de ton futur boss : une passion commune ou un loisir original suffisent parfois à ce que ton CV finisse sur la bonne pile !

Les expériences personnelles révèlent aussi les qualités de chacun : tu donnes des cours particuliers dans une association ? Bravo, tu as de la patience, tu sais créer et gérer tes cours, tes horaires, de manière autonome.

Enfin, des expériences et des initiatives personnelles peuvent aussi mettre en évidence tes valeurs morales, et ta capacité à t’investir. Ton engagement dans un club sportif ou tes missions de bénévolat, montrent déjà un intérêt évident pour les secteurs concernés, mais aussi, que tu es capable de prendre des responsabilités, sans forcément attendre de contrepartie ! Alors maintenant qu’il y aura un salaire à la clé, ton employeur pourra être sûr que tu vas tout donner.

Un dernier détail : les lettres de recommandation. Une expérience professionnelle qui s’est bien passée, c’est l’occasion idéale de demander à ton ancien employeur de rédiger cette lettre. Il pourra y faire le détail de tes aptitudes professionnelles, tes acquis, tes capacités d’adaptation et développer par exemple les raisons pour lesquelles tu as été et tu pourrais être un collaborateur de choix. Alors profites-en, surtout si ton expérience s’est bien déroulée !

Tu l’as compris, pour faire valoir tes expériences personnelles, essaie de les connecter à des faits concrets, de les montrer comme des compétences à part entière. Par la suite, ça peut t’amener à te diversifier, à passer une validation des acquis de l’expérience, ou encore pousser ton employeur à t’orienter vers des projets plus variés. Allez hop, au boulot !

Share This