Cet article est ancien. Les informations présentées peuvent ne plus être à jour !

Réforme de l’apprentissage : L’Etat consultera l’Association Nationale des Apprentis de France.

L’ANAF a été invitée par le Ministère du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social à prendre part à la concertation sur le développement de l’apprentissage qui fait suite à la dernière grande conférence sociale.

Voulant valoriser et faire progresser la formation par l’apprentissage (de 435 000 apprentis à 500 000 d’ici à 2017), la concertation organisée par le Ministère s’articulera autour de 3 thématiques dont celle de la sécurisation du parcours des jeunes. Thème qui correspond aux principales préoccupations de l’Association.

L’accompagnement des jeunes apprentis, dans leurs recherches d’entreprise tout comme dans leurs relations avec le monde professionnel permet d’anticiper les situations les plus délicates avec les professionnels et induit une posture attractive vis-à-vis de l’entreprise qui permet de valoriser à la fois les jeunes professionnels et ce mode de formation.

C’est en sa qualité de première association française luttant pour les droits des apprentis et la valorisation de l’apprentissage que l’ANAF s’entretiendra le 18 septembre avec les membres du cabinet du Ministère.

Share This