Cet article est ancien. Les informations présentées peuvent ne plus être à jour !

Parce qu’il arrive de se tromper, nombreux sont les établissements qui pratiquent les rentrées décalées, notamment en alternance. L’ANAF te propose un tour d’horizon des solutions existantes, que tu sois collégien, lycéen ou universitaire.

Les choix en terme d’orientation professionnelle sont souvent difficiles à faire. Manque d’inspiration, d’informations, et te voilà dans un cursus qui ne te correspond pas. L’apprentissage théorique ne correspond pas à tout le monde et certains ressentent assez tôt le besoin de se lancer dans la vie active, de mettre leurs connaissances à profit, sur du concret. Si tu t’es trompé, ce n’est pas grave, le tout est de reprendre les choses en main !

Les rentrées décalées peuvent alors être une bonne alternative pour ne pas perdre son année. Pour avoir toutes les informations dont tu as besoin, n’hésite pas à te rendre dans les services d’orientation de ton établissement actuel ou dans un des CIO de ta région. Pour te réorienter dans l’apprentissage, il faut aussi songer à une entreprise qui pourrait t’accueillir. La recherche n’est pas toujours facile, mais en cours d’année il y a moins de concurrence qu’en septembre, alors mets le paquet !

Au collège, au lycée, ou en université, il y a plusieurs possibilités. Par exemple, le CFA Cerfal propose un parcours « booster » pour les étudiants qui souhaitent se réorienter en apprentissage. Un parcours alliant formation et stage de mars à juin dans plusieurs secteurs, pour qu’au bout de ces quatre mois, tu puisses obtenir un contrat d’apprentissage dans l’unité de formation de ton choix.

Plus d’informations sur le site web du Cerfal

L’AFORP, centre de formation industrielle et technologique, propose un accompagnement personnalisé pour les jeunes souhaitant se réorienter vers l’apprentissage. Des conseillers sont à l’écoute pour définir ton nouveau projet, mettre en lumière tes compétences, afin d’adapter le cursus à tes besoins.

Plus d’informations sur le site web de l’Aforp 

L’Ecole de Paris des Métiers de la Table : L’Excellence par l’Alternance !

Enfin, certains dispositifs permettent de se réorienter dans des secteurs plus spécialisés, comme l’EPMTTH, Ecole de Paris, des Métiers de la Table, de l’Hôtellerie, et du Tourisme. Il y a même une passerelle accessible aux étudiants ayant décroché de l’université, pour pouvoir reprendre dès janvier. Cette passerelle permet d’accéder à un niveau III et, dans certains cas, de gagner un an pour l’accès au BTS. Ismaël Menault le référent de la passerelle universitaire à l’EPMTTH, nous explique :

« Notre dispositif accueille des étudiants de janvier à mars, de manière complètement ouverte. Le jeune passe un entretien afin de définir son profil, cerner ses envies et ses compétences, pour qu’on puisse lui proposer une formation adaptée. Ce n’est pas un entretien sélectif, mais plutôt un premier contact. L’étudiant suit alors une préformation avec des cours de cuisine, de gestion, de langue, afin que le futur apprenti en cuisine trouve autant son compte que celui qui se destine à la gestion hôtelière. Elle est complètement gratuite et comprend une période de stage.
Cette préformation, c’est une sorte de « prégustation » à ce que le jeune va découvrir en septembre lorsqu’il intégrera le cursus de son choix. C’est sécurisant pour lui puisqu’il peut voir ce qui l’attend, confirmer son choix d’orientation. Il arrive en septembre avec une véritable valeur ajoutée puisqu’il est déjà formé aux bases et connaît le fonctionnement de l’établissement. »

Plus d’informations sur le site web de l’EPMTTH

Comme tu peux le voir, les structures prêtes à t’ouvrir les bras ne manquent pas, alors, qu’est-ce que tu attends ? N’hésite pas à nous donner ton avis, tes idées, en commentant cet article !

Share This