Après de nombreuses recherches, tu as enfin décroché ton contrat d’apprentissage. Félicitations ! C’est une expérience nouvelle pour toi ? Tu ne sais pas vraiment comment cela va se passer ? Nous t’avons concocté une petite liste afin de commencer l’année sereinement !

1 – Signes ton contrat d’apprentissage

Voilà une étape clé, qui notifie ton entrée dans la vie active.  Cet article t’explique comment t’y prendre : “Lire un contrat d’apprentissage”

Ce qu’il faut retenir :

  • Prends le temps de lire ton contrat avant de le signer et vérifie toutes les informations. Une incertitude ? Demande une journée pour prendre le temps de bien le relire  et ramène le au responsable du recrutement le lendemain !
  • Garde en un exemplaire ! Une fois le contrat envoyé aux organismes ce n’est pas toujours simple d’en recevoir une copie.

2Un planning bien géré !

Une semaine en cours et une semaine en entreprise ? 

Jusqu’ici c’est facile ! Mais en pratique … 

Pour mettre toutes les chances de ton côté et ne pas perdre ta motivation, un planning très clair peut t’aider : en version papier ou en ligne notes clairement tes périodes en entreprise et en cours !

Voici quelques points que tu peux anticiper : 

  • Tes périodes d’examens : planifie dès à présent tes révisions. 
  • Ton métier demande un planning un peu en décalage, fais le point avec ton maitre d’apprentissage sur vos besoins respectifs : pic d’activité pour ton employeur et période d’examens pour toi ? 
  • Pour t’aider voici quelques articles utiles : Horaires et heures supplémentaires, Les congés en alternance !

Le maitre mot doit bien sûr rester la communication ! C’est la clé pour éviter tout malentendu !

 

3 – Intègres toi en entreprise !

Tu es enthousiaste à l’idée de faire tes premiers pas dans la vie active, mais à l’approche de l’échéance, l’excitation laisse place au stress.  Et si tout ne se passait pas comme prévu ? Pour déstresser, l’ANAF t’invite à respirer tranquillement et te livre quelques conseils pratiques pour réussir ton intégration en entreprise dès le premier jour.

 

4 – Repères tes référents !

En entreprise, ton tuteur ou maitre d’apprentissage est présent pour t’accompagner. Fais lui remonter tes difficultés et pose lui tes questions ! 

À l’école ou au CFA, tu peux contacter ton référent pédagogique, il est ton interlocuteur privilégié et l’intermédiaire avec ton entreprise si la communication est difficile.

Un problème persiste ?  Tu peux bien entendu venir en parler à l’équipe de l’ANAF sur notre tchat. Selon ta situation nous essayerons de trouver la situation la plus adaptée.

Désaccord entre Apprenti et Employeur ! Et si la solution était le Médiateur de l’apprentissage ?

 

5 – Budget bien géré ! Esprit léger !

On ne te le répétera jamais assez : être apprenti est sans doute la meilleure voie à suivre pour ton avenir : un diplôme reconnu, de l’expérience, en bref, un parcours prisé des employeurs. Oui sauf qu’en attendant… Être apprenti, c’est parfois serré en terme de budget et patate, riz, pâte, purée à tous les repas. L ’ANAF répertorie pour toi tous les bons plans financiers dont tu pourras profiter, pour t’éviter d’être à sec le 10e jour du mois et c’est ici.

 

6 – Et ta santé ?

Tu es apprenti et tu quittes le statut d’étudiant ainsi que le régime de sécurité sociale étudiant qui va avec. Tu es maintenant salarié, lorsque tu es au CFA et en entreprise, une partie de ton salaire te permet de cotiser au régime général de la sécurité sociale. 

En ce qui concerne la mutuelle, tu peux bénéficier de celle de l’entreprise.

Quelques démarches sont nécessaires on t’explique tout ici.

 

 

Share This