Si la recherche d’alternance n’est déjà pas évidente en temps normal, les difficultés sont d’autant plus grandes suite à la crise sanitaire. Diminution des offres d’emploi, réticence des recruteurs pour des raisons économiques… Comment se démarquer auprès des employeurs compte tenu de la crise ? Quelles démarches adoptées pour des candidatures percutantes ? Pauline, Rachel et Yasser nous témoignent de leur expérience de la recherche d’une alternance en période de crise, et nous partagent les solutions qui leur ont permis d’obtenir leur alternance tout récemment !

Pauline AUBERT Alternante Communication, Marketing et Publicité

Pauline en quelques mots
Je m’appelle Pauline, j’ai 23 ans et je reprends mes études. J’intègre le bachelor marketing communication et publicité de l’Ipac Bachelor Factory de Rennes à la rentrée.

Rachel LUKANA Alternante Conseillère de clientèle de professionnels

Rachel en quelques mots

Je m’appelle Rachel Lukuna, récemment diplômée d’une licence d’économie et de gestion, spécialité finance, je vais intégrer le master conseiller clientèle de professionnels à l’Université de Nanterre au mois de septembre. Ce master se fera en alternance et pour mon alternance je rejoins le groupe BNP Paribas.

Yasser MISSA Alternant Consultant en recrutement

Yasser en quelques mots
Une fois ma licence en économie et gestion validée à l’Université de Bordeaux, j’ai voulu acquérir de l’expérience professionnelle et travailler dans un domaine où je pourrais me sentir utile. C’est donc tout naturellement que j’ai intégré l’INSEEC MSc & MBA dans le cadre du MSc Management des Ressources Humaines. J’ai eu tout récemment l’opportunité de signer un contrat en apprentissage au sein d’un cabinet de recrutement leader dans les métiers de la paie et c’est pour moi l’occasion de m’épanouir réellement professionnellement en alliant à la fois école et entreprise.

Combien de candidatures as-tu envoyé ?

Pauline
J’ai envoyé environ 700 candidatures spontanées et 65 en répondant à des annonces en ligne.

Rachel 
J’ai envoyé 20 candidatures au plus (candidatures spontanées incluses). Ma stratégie consistait à privilégier les échanges sur LinkedIn et d’ailleurs mon alternance je l’ai trouvé sur LinkedIn. C’est un directeur du territoire de BNP qui m’avait directement contacté.

Yasser
Ayant commencé mes recherches au mois de février, j’ai envoyé plus d’une centaine de candidatures et décroché une dizaine d’entretiens.

 

Quelles difficultés as-tu rencontrées dans tes recherches ?

Pauline
J’ai remarqué qu’il est difficile d’attirer l’attention et de se démarquer dans ses candidatures. Les recruteurs reçoivent une centaine de CV, le nôtre peut vite se noyer dans cette foule de candidatures, ce qui fait que j’ai reçu des réponses négatives, mais surtout pas de réponse du tout. Même s’il est difficile de répondre à tous les candidats, c’est hyper frustrant de ne pas avoir de retour quand on a pris le temps de préparer sa candidature.

Rachel
Personnellement, je n’ai pas rencontré beaucoup de difficultés dans ma recherche car j’ai trouvé mon alternance au bout de deux mois. J’ai eu également à passer plusieurs entretiens, dont j’attends encore les réponses pour certaines banques (mais j’ai déjà trouvé ).

Je pense que le seul problème que je ne connaissais pas encore c’était les mails automatiques de refus, un jour je m’étais réveillée et j’avais trouvé 4 mails de refus automatique. Je n’avais encore jamais été confrontée à ce système de mail automatique d’autant plus que c’était la première fois que je cherchais une alternance

Yasser
Au départ ce qui était compliqué c’est le peu d’offres disponibles étant donné qu’à ce moment là les entreprises n’avaient en général pas encore débuté leur processus de recrutement : leur priorité n’était pas de recruter avant septembre ou octobre. À ce moment là, j’ai préféré dresser une liste des entreprises qui recrutent habituellement en alternance et qui du fait d’être moins touchées par la crise économique auraient maintenu leur volonté de recruter en apprentissage. Il était donc question dans un premier temps de soumettre directement des candidatures spontanées à des entreprises ciblées au préalable.

 

Avec quel impact de la crise sanitaire selon toi ?

Pauline
C’est, en temps normal, déjà pas facile de trouver une entreprise mais avec le Covid c’est encore pire ! Beaucoup d’annonces ont été supprimées, et beaucoup d’employeurs ne souhaitent pas recruter, soit par manque de moyen à cause de la crise, soit par peur d’une deuxième vague.

Rachel
La crise sanitaire a rallongé le temps de traitement des dossiers et c’est stressant d’attendre par exemple un mois avant d’avoir une réponse.

Yasser
L’impact de la crise sanitaire a été d’installer le doute au sein des entreprises quant à leur volonté de recruter ou non en apprentissage pour la prochaine rentrée. À mon avis, alors qu’il y avait une hausse considérable du nombre d’alternants en 2019 en France, on risque de revenir au niveau de 2018 si ce n’est moins. Cela dit, les mesures gouvernementales relatives au plan de relance en faveur de l’apprentissage ont été plutôt bien accueillies par les employeurs. Au-delà de l’allongement de 3 à 6 mois de la période de recherche de contrat en apprentissage, l’élargissement de l’aide à l’embauche permettra de réduire les frais de telle sorte que la première année de formation ne coute rien ou presque rien à l’entreprise qui aura fait le choix d’investir dans l’apprentissage.

Comment as-tu fait pour surmonter tes difficultés ?

Pauline
Après plusieurs refus et non retours j’ai commencé par me remettre en question. Qu’est-ce qui pourrait changer la donne ? Mon CV est-il assez attractif ? J’ai alors repris mon CV de A à Z sous un format plus créatif ; un magazine. Je trouve que le CV d’une page seulement est dépassé et empêche les candidats de se démarquer. J’ai continué mes envois de candidatures en incluant ce nouveau CV qui me correspondait beaucoup plus et bingo ! J’avais beaucoup plus de retours, pas forcément des propositions d’entretiens, mais des commentaires positifs et des encouragements quant à mon CV. Mine de rien, ces petites choses là ça vous booste ! Pour contrer l’effet Covid, j’ai mis en avant l’aide de l’État allant jusqu’à 8000€.

Rachel
Je surmonte rapidement mes difficultés de par mon caractère et ma personnalité. Je suis une personne très joyeuse, positive et dynamique ce qui me pousse toujours à relativiser. Même quand les choses ne se passent pas comme je veux, dans un coin de ma tête, je me dis toujours que ce n’est pas la fin du monde et qu’il y a sûrement des personnes qui vivent des grosses difficultés plus que moi.

Yasser
Il était essentiel d’élargir mon périmètre de recherches et d’envisager un déménagement dans un premier temps. En parallèle de mes recherches, j’ai participé à des séances de coaching organisées par mon école afin de revoir à la fois mon CV et ma lettre de motivation dans le but de valoriser au mieux mon expérience. Par la suite, j’ai compris que le réseau était la clé qui me permettrait de débloquer la situation. C’est pourquoi après plusieurs mois de recherche j’ai pris l’initiative de contacter directement les membres de mon réseau avec lesquels j’échangeais régulièrement et qui pourraient m’accompagner dans la diffusion de ma candidature, ou simplement me mettre en contact avec la bonne personne. J’ai pu de cette manière me construire un réseau solide et bénéficier de nombreux conseils notamment sur ma stratégie de communication sur les réseaux sociaux.

 

Qu’est-ce qui t’a finalement permis de décrocher ton contrat en alternance ?

Pauline
Mon nouveau CV a fait mouche , ma motivation et mon dynamisme ont fait le reste lors de l’entretien ! Je me suis bien préparée et je suis surtout restée moi-même pendant mon échange avec la commerciale et le directeur de l’entreprise.

Rachel
Mon contrat, je l’ai décroché grâce à mon courage, mon audace, ma personnalité et ma joie de vivre car à chaque entretien, les recruteurs me disent toujours “vous êtes sympathique”, mes entretiens sont vraiment de temps d’échange. Lors de l’entretien soyez vraiment relaxe !

Yasser
Quelques semaines après la période de confinement m’est venue l’idée de réaliser une courte vidéo de présentation sous la forme de questions/réponses ciblées sur le recrutement. C’était pour moi une manière originale de briser la distanciation que j’avais avec les recruteurs, au-delà du fait de pouvoir me présenter et d’échanger avec eux directement sur mon profil et motivations, c’était le meilleur moyen de donner l’envie d’en savoir plus et de me contacter. 

C’est effectivement ce qu’il s’est passé, après avoir été contacté par plusieurs recruteurs et passé plusieurs entretiens par la suite j’ai eu la chance d’être recontacté par une entreprise à laquelle j’avais soumis ma candidature spontanée.

 

Quel(s) conseil(s) donnerais-tu à un jeune en recherche d’une alternance ?

Pauline
À mon sens la chose la plus importante est de ne jamais baisser les bras ! La ténacité finit très souvent par payer et même si vous ne trouvez pas cette année, au moins vous n’aurez aucun regret parce que vous aurez tout essayé. Deuxième conseil ; démarquez-vous. Il est très important de sortir de cette « norme » du CV qui n’est plus du tout d’actualité à mon avis. Le CV est votre vitrine, montrez de quoi vous êtes capable en adoptant un format innovant. Ne négligez pas les candidatures spontanées, si votre CV plaît, la question d’une création de poste peut se poser. Enfin multipliez vos chances en allant sur différents sites pour postuler. La bonne alternance vous montrera quelles entreprises ont déjà embauché en alternance, ça peut être une première piste ! N’hésitez pas non plus à solliciter votre réseau LinkedIn et à chercher des offres dans la partie emploi, mais également contenu, certaines entreprises publient des postes concernant des offres pour les alternants. Indeed mais également Facebook sont de bonnes ressources pour vos candidatures. Poursuivez vos efforts et vous y arriverez, j’espère que l’aide de l’État débloquera les choses.

Rachel
Si je devais donner un conseil à une personne qui cherche une alternance, je lui dirai : développe ton réseau LinkedIn, augmente ta visibilité et n’hésite pas à demander de l’aide. Sois audacieux, courageux et n’aie pas peur de te démarquer, de demander par exemple à la fin d’un entretien “quand est-ce que je commence ?” Et surtout ne pas baisser pas les bras. 

Par exemple, dans l’objet de ma lettre de candidature j’écrivais “Rachel, la CCPro qu’il vous faut”, “Rachel, la perle rare dont votre agence a besoin”. Des fois il faut OSER. 

Autre chose également, j’ai découvert, grâce à un directeur d’agence de la Société Générale (échange sur LinkedIn) que les recruteurs utilisent un logiciel qui scanne ton CV pour voir si l’offre correspond à ton CV. Et si le CV ne match pas avec l’offre, c’est un mail automatique de refus que tu auras. Alors pour chaque candidature, pense à modifier ton CV et à mettre les mots-clés de l’offre et crois-moi, tu seras présélectionné. 

Bon courage à toi qui cherche. Mots d’ordre : COURAGE, AUDACE, DÉTERMINATION, PERSÉVÉRANCE.

Yasser

Selon moi, il n’est pas essentiel de postuler très tôt pour trouver les meilleures offres, mieux vaut s’y prendre plusieurs mois à l’avance certes, cependant l’élément qui fera que vous aurez une proposition d’embauche c’est votre persévérance et la qualité de vos échanges. Aujourd’hui les réseaux sociaux professionnels jouent un rôle très important dans le recrutement, et seront même indispensables dans les années à venir. Il est nécessaire de se construire dès maintenant un réseau en rapport avec son projet professionnel, et de soigner au mieux sa présentation et celle de sa candidature. Une candidature créative et soignée permettra de se distinguer et d’augmenter sa visibilité. Concernant les entretiens de pré-qualification qu’ils soient téléphoniques ou en visioconférence, en direct ou en différé impliquent forcément de s’informer sur l’entreprise, ses activités, son actualité, son dirigeant.. Il faut prouver votre niveau d’engagement dès le premier échange et mettre en avant vos qualités personnelles en rapport avec la culture de l’entreprise.

Share This