Cet article est ancien. Les informations présentées peuvent ne plus être à jour !

Trouver du travail pour suivre ta formation en alternance… Tu as tellement entendu « y’a plus d’boulot » que tu as l’impression que tu t’apprêtes à chercher une aiguille dans une botte de foin ! Et pourtant, parce que tu as préparé et organisé ta recherche d’emploi, tu as toutes les chances d’y arriver ! Faire un bilan personnel et professionnel avant de passer à l’attaque, bien choisir le timing de tes recherches, réaliser un CV et une lettre de motivation qui en jettent… L’ANAF est avec toi et te donne quelques conseils pour chercher un job efficacement et décrocher un contrat !

Compétences, expériences… fais le bilan !

Tu as trouvé un école ou un CFA pour suivre ta formation en alternance, sauf que tu n’y seras vraiment inscrit que quand tu auras signé ton contrat de travail. Avant de foncer tête baissée dans des recherches, fais un bilan de tes compétences et expériences professionnelles, personnelles (travail, parcours scolaire, sportif, culturel, etc.). Tu peux faire une liste des moments de ta vie où tu as travaillé ou vécu une expérience enrichissante, même courte ! Il s’agit d’informations importantes à faire figurer dans ton CV et, parmi d’autres candidatures, ces détails peuvent faire la différence !

Pour bien chercher, il faut t’y prendre à l’avance

Le recrutement, c’est maintenant ! Septembre, octobre, novembre… la date de ta rentrée importe peu. Autant s’y prendre à l’avance ! L’été approche et il y a moyen de passer à côté du job de tes rêves en envoyant trop tardivement ta candidature. Début juillet, on aura autre chose à faire que d’éplucher ton CV parce qu’on se prépare à partir en vacances. Et à partir de la mi-août, tu risques de subir la concurrence d’une horde de candidats retardataires ! S’y prendre à l’avance, c’est aussi avoir le temps de te préparer si on te propose un entretien. La sérénité, c’est un point fort pour un apprenti qui cherche un job.

En t’y prenant à l’avance, tu as aussi du temps pour t’organiser, chercher des offres d’emploi, dresser une liste d’entreprises à qui envoyer ta candidature… plutôt que de t’emmêler les pinceaux en faisant tout ça à la va-vite ! Ainsi, tu sais où tu en es, qui tu as contacté et quelle entreprise t’a répondu. Rien de tel pour se tirer une balle dans le pied que d’envoyer deux fois le même mail de candidature à la même entreprise.

Une visibilité en ligne de premier de la classe

La visibilité en ligne ou e-réputation peut être un atout majeur dans tes recherches ! Un recruteur peut avoir accès à une mine d’informations te concernant en tapant ton nom dans un moteur de recherche. Tu peux t’inscrire sur des plateformes gratuites comme Doyoubuzz ou Moncv.com, qui diffusent ton CV en ligne : il est ensuite référencé par Google. Pense aussi à rejoindre des réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn ou Viadeo ! Ta e-réputation sert à valoriser ton profil, quand un recruteur trouve sur Internet une quantité rassurante de contenus « professionnels » qui te concernent, il sait qu’il a un candidat sérieux en face de lui.

A l’inverse, essaie de cacher ce qui pourrait te porter préjudice sur Internet… comme des photos de soirée ! Sois bien attentif aux critères de confidentialité de tes publications sur Facebook, Instagram ou Twitter.

Mets le paquet sur ton CV et ta lettre de motivation

Sur ton CV, il y a tout : ton parcours scolaire, professionnel, et donc ce que tu sais faire. Dans une lettre de motivation, tu dis ce que tu veux faire, ce que tu peux apporter à l’entreprise et pourquoi tu corresponds au poste souhaité. Autant dire que bien construire ton CV et bien rédiger ta lettre de motivation, c’est primordial ! C’est presque les seules références à propos de toi qu’un recruteur a entre les mains avant un entretien !

Un employeur ne passera que quelques minutes à examiner ton CV et ta lettre de motivation. Ils doivent être clairs, précis, et mettre en valeur tes expériences professionnelles : elles sont synonymes de ce que tu sais faire et de ta motivation à travailler. Tu trouveras de nombreux modèles de CV sur Internet, ce qui peut faciliter les choses si tu n’es pas un champion de la mise en page. Mais surtout, être préparé et organisé, c’est avoir le temps de relire son CV, sa lettre de motivation et de s’assurer qu’il n’y a pas de fautes !

Et voilà, tu es prêt ! Tu as même commencé à envoyer tes premières candidatures par mail. Maintenant, tu attends les réponses des entreprises que tu as contactées, sauf que si elles ne viennent pas, tu ne dois pas hésiter à les relancer ! Un mail a vite fait de se perdre dans la boîte d’un recruteur s’il ne l’examine pas tout de suite, et tu ne passeras pas pour un « relou » si tu appelles une entreprise une fois par semaine pour savoir où en est ta demande. Tu montres même que tu es motivé et que tu ne lâches pas le morceau !

Share This