Cet article est ancien. Les informations présentées peuvent ne plus être à jour !

L’association nationale des apprentis de France ne comprend pas la décision de supprimer l’indemnité compensatrice de formation prise hier par le comité interministériel de modernisation de l’action publique.

Le gouvernement a affiché son ambition de porter le nombre d’apprentis à 500.000 en 2017, mais il pédale dans le sens inverse.

Depuis le début de l’année toutes les décisions prises sur l’apprentissage sont contraire à son développement :

L’apprentissage à 15 ans, la réduction du dispositif des DIMA, le non remplacement du ministre de l’apprentissage, la non reconnaissance des apprentis dans les organes de décisions des universités…

En effet, si l’Etat aurait la volonté de supprimer l’apprentissage il ne s’y prendrait pas mieux.

C’est les plus fragiles qui paieront les premiers les décisions du gouvernement!

Les apprentis se refusent à laisser leur modèle de formation mourir !

Share This